Ces virus d’internet qui ont été vendus à 1,3 million de dollars

L’ordinateur Samsung NC10 sous Windows XP SP3 qui a été infecté par 6 virus légendaires a été finalement vendu aux enchères pour une somme de 1,34 million de dollars. Pour connaitre quels sont ces virus, suivrez-nous dans cet article.

Wannacry

Un programme malveillant de type rançongiciel, Wannacry a infecté plus de 300 000 ordinateurs dans 150 pays en 2017. Le déploiement du virus a été rapide, puisqu’il a fallu seulement quelques heures pour toucher le monde entier. L’attaque est même considérée comme le plus pire de l’histoire de l’informatique. Pour ce faire, les hackers se sont appuyés sur une faille de sécurité des plus anciens OS de Microsoft. Lorsque le virus infecte un ordinateur, il rend les fichiers inaccessibles en les chiffrant. Pour déverrouiller les contenus, les hackers réclament une somme de 300 dollars.

BlackEnergy

BlackEnergy est un programme malveillant apparenté au cheval de Troie. Ce qui rend ce virus dangereux est qu’il empêche tout redémarrage du système d’exploitation. Il peut aussi effacer des données sur votre disque dur et même prendre le contrôle de votre machine. Découvert pour la première fois en Ukraine en décembre 2015, BlackEnergy a mis hors de service les infrastructures de production d’électricité dans le pays. Pour faire redémarrer les machines, il a fallu plusieurs jours.

ILOVEYOU

Ce type de virus peut se répliquer à l’aide de courriers électroniques. Apparu aux Philippines en l’an 2000, ce ver fait un apparaitre un message « ILOVEYOU » accompagné d’une pièce jointe. Cette dernière qui est supposée contenir une lettre d’amour porte le ver en question.

SoBig

Par la présence d’une faille dans les systèmes Windows 95 de Microsoft, le ver SoBig a pu infecter des millions de machines en 2003. Pour procéder, le programme malveillant se glisse dans les boites e-mail sous la forme de pièce jointe. Bien que le ver ne porte pas préjudice à la machine, il n’en demeure pas moins dangereux. Ce qui rend SoBig malveillant est qu’il sature les réseaux.

MyDoom

Dépisté en Russie en 2004, MyDoom a contaminé dès lors plus de 600 000 ordinateurs. Lorsque ce ver infecte votre ordinateur, il crée une brèche pour permettre aux autres virus d’infecter votre PC et faire des activités à l’insu de l’utilisateur. Visant à attaquer aussi des sites internet, le virus est programmé pour se connecter à un jour et une heure bien définis pour saturer le ou les sites ciblés.

DarkTequila

C’est un virus qui a la mauvaise réputation d’être un voleur de données sensibles comme les coordonnées bancaires, personnelles, les identifiants, les mots de passe… En plus de cela, ce qui rend ce virus très dangereux est qu’il désactive toutes protections permettant ainsi aux autres virus d’infecter votre machine. Cela conduit souvent à un ralentissement du système et une perte de données

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *